mercredi 4 avril 2012

Petite j'aurai voulu qu'on m'appelle Brigitte...

    Ou pas! D'un autre côté j'aurai bien voulu aussi être une blonde plantureuse te narguant du haut de son mètre quatre-vingt, s'habillant comme Marie-Antoinette et chantant comme Mariah Carey quand elle rentrait encore dans son 38. Sauf que rapidement la réalité m'a rattrapé et j'ai du faire avec mon 1m65 et mes quelques kilos en trop. Je dis pas que ça a été facile hein! Moi aussi, comme toi, j'ai du déchirer quelques posters de stars en les traitant de sales photoshopées hein, juste parce que parfois ça fait du bien au moral de se dire que cette sale pouffe de johansson le matin au saut du lit, elle a la même sale gueule que toi.

    On se connait bien hein, alors pas la peine de se mentir : que celle qui n'a jamais voulu un jour être quelqu'un d'autre se désigne ! D'un côté c'est presque rassurant, parce que ça montre qu’on n’a pas un égo de la taille de magloire, mais de l'autre on en vient à une terrible vérité : pourquoi qu'on s'aime pas?
    Pour tout te dire : j'en sais rien. Je voudrais qu'il existe une réponse universelle à cette question, qui tiendrai en 2 ou trois lignes max, mais non. Du coup, pour éviter de nous lancer dans un débat métaphysique totalement insoluble, moi je vais te donner ma petite astuce: je me maquille (et fait pas genre tu le savais pas) !

    Pour beaucoup, le maquillage s'apparente à un ravalement de façade. Ils nous imaginent le matin, devant notre glace, une truelle à la main remplie de fond de teint, essayant de créer de toute pièce un visage qui n'est pas le notre. C'est un peu comme si notre routine matinale était une version make-up de D&CO, ou l'art de passer de la fille super moche au canon des magasines, et le plus triste à dire, c'est que pour certaines filles c'est un peu le cas. Et oui, même nous, bloggeuses beauté, avons nos stéréotypes, nos grandes folles du liner, nos "pédales" du mascara, qui au lieu de servir son excellence Madame la Pouffe Royale, servent surtout à te décrédibiliser auprès de la gente masculine. Parce qu'en réalité, l'art de se maquiller, c'est avant tout de connaitre ses atouts et de savoir les mettre en valeur. C'est de se dire que telle ou telle couleur mettra nos yeux en valeur, ou qu’untel rouge à lèvres te fera une bouche à se damner. Mon make-up, c'est un peu le bijou de ma tenue: le petit détail en plus qui te sublime, qui te fait sortir du lot, qui attire le regard des autres, tout en sachant qu'au fond, la seule et unique chose qui ira cogner leur rétine, c'est plus ton corps de rêve que le rose Barbie que t'auras mis sur tes paupières.
Tu l'as vu ce corps de rêve? Pedobear oui en tout cas

    Après certes, il y a des dérives, je confesse. En soirée par exemple, on aborde rarement le même make-up que pour aller à la réunion de Mr machin. Mais là c'est différent, parce qu'à ce moment, ton maquillage est plus là pour réveiller une part de toi qui sommeil plutôt que pour en créer une de toute pièce. En effet, on voit rarement mademoiselle coincée arriver à une fête chargée d'un smocky probablement plus lourd à porter que sa robe, tout simplement parce que mademoiselle coincée va pas s'imaginer bombe sexuelle au détour d'un trait de liner. On ne s'invente pas petit poney tout comme on ne s'invente pas croqueuse d'homme, et le rôle de sexe symbole se vie plus qu'il ne s'enfile (crois en mon expérience ou pas, celui-ci est plus dur à assumer que les autres). Et là encore, montre moi ton maquillage et je te dirai qui tu es, et non pas qui tu rêve d'être.

Maquillage de l'ennui....Nooon, ça ne montre pas du tout que je suis alcoolique hein

    Mais malgré tout ce que je viens de dire, si un jour ton désire de devenir quelqu'un d'autre l'emporte sur le reste, le maquillage  reste  également ton meilleur allié. Parce qu'on a toutes un jour adoré se déguiser, et que dans ses moments là le placard de maman ainsi que sa trousse à maquillage devenaient une vrai mine d'or, on se souvient alors comment en quelque coups de pinceaux il est facile d'opérer sa transformation. Après j'en connais peu qui oseraient sortir sérieusement ainsi, mais au moins, l'espace de quelques heures, on peut totalement oublier nos vergetures et nos poignets d'amour pour s'appeler Brigitte, Candice ou Pénélope et assumer totalement notre carrière impressionnante de péripatéticienne.

Ne jamais laisser une perruque blonde à la Brigitte!

    Et c'est justement ça qui est fantastique : il suffit de tellement peu pour tout changer. Une perruque blonde ou rousse, un rouge flamboyant et nous voici revenues à notre tendre enfance ou l'on rêvait d'être mannequin, chanteuse, ou bien juste princesse. Et passé ces quelques instants de pure évasion, il nous faut alors redescendre sur terre. Un coup de démaquillant et nous voici de retour, sans marque de bronzage, mais des fous rires plein la tête et quelques paillettes fourbement coincées dans nos cheveux. Alors même si parfois on en vient à regretter notre vie morne et triste, il suffit de ces quelques (humiliants mais si drôles) souvenirs pour rapidement nous convaincre qu'au final, on est bien contente de ne pas s'appeler Brigitte, de mesurer 1m80 et d’avoir les mensuration de Pamela.



PS: petite photo bonus juste pour te dire que la Brigitte bah elle aurait grave sa place dans le prochain Disney non? Et sinon, au beau détour d'un rêve, peut être qu'un jour son prince viendra, ou pas!

5 commentaires:

  1. Rien que pour ça tu la mérite ta tarte au citron, Brigitte :p

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oulalalala....Pour la peine je t'en enverrai une le jour de ton anniv, avec nos corps de rêves dessinés à la meringue....Le miens sur ta tarte, et le tient sur celle que tu offrira à la Chine...A moins que tu préfère t'appliquer directement la meringue dessus ^^

      Supprimer
    2. Les filles vous me fêtent rêver avec votre histoire de tarte au citron je ne sais plus où donner de la tête avec toute cette meringue!!
      ESTELLE JE TE KIFFE

      Supprimer
  2. T'es méga bonne quand même estelle! Tes joues j'ai envie de les croquer! Avec la bouche de tête de thon, ça me ferait un repas entier ! ^^ Moi le maquillage me rendrait plus heureuse si j'y arrivais bien ahah ^^

    RépondreSupprimer
  3. Ouaaaah t'es belle en blonde !

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...